Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 21:45

Ce week end, c'était les 25 ans du Téléthon, cette fameuse grosse machine à collecter des dons dont l'objectif est de permettre à la recherche de progresser dans la compréhension notamment des maladies génétiques et de parvenir à développer des médicaments. Certes, l'idée est belle et noble, mais l'on peut néanmoins objecter que cette démarche permet ainsi à l'Etat de diminuer sans cesse un peu plus les budgets affectés à la recherche publique dans ces domaines. On peut également remarquer, sans pour celà passer pour un horrible critique sans coeur, que si les dons collectés depuis 1987 ont permis de faire avancer considérablement la connaissance, les solutions thérapeutiques espérées, dont certains ont prédit depuis déjà des années, sans doute dans un excès d'enthousiasme, la mise au point, sont loin d'être disponibles. Certains journalistes et présentateurs ne pourraient-il pas en la matière s'abstenir de faire de la surenchère pour pousser le public à donner coûte que coûte. Sinon, à force, le public finira par croire qu'il a été floué. N'oublions pas non plus, et n'est-ce pas le plus important dans cette histoire, qu'il y a des êtres humains qui souffrent au quotidien et espèrent. Mieux vaut donc être sérieux et ne pas dire n'importe quoi. 

 

Le plus désagréable lors de cette nouvelle édition du Téléthon aura été cette façon qu'a eu la présentatrice Sophie Davant d'amener sans cesse les téléspectateurs à culpabiliser. Evidemment, pour les 25 ans du Téléthon, certains "optimistes" comme elle s'étaient donnés pour objectif de battre le record de dons réalisé en 2006, avec un peu plus de 101 millions d'euros. Franchement, il fallait être un peu stupide pour croire que cet objectif était réaliste alors que l'année dernière déjà, les dons avaient atteint péniblement les 86 millions d'euros (ce qui est déjà énorme!). Alors quand la présentatrice a vu que les dons ne progressaient pas aussi vite qu'elle le rêvait, elle a déclaré en substance que certes, la crise était bien là, mais que quand même, faire un don de quelques dizaines d'euros, cela s'imposait comme une évidence. Quel toupet! Sait-elle seulement, elle la présentatrice confortablement payée de France Télévision, que quelques dizaines d'euros cela représente le budget alimentation d'une semaine d'un nombre significatif de Français ? On comprend chère Madame que vous soyez décus des quelque 81 millions d'euros collectés cette année, ce qui n'est quand même pas rien, non ? Mais de là à chercher à culpabiliser systématiquement ceux qui ne peuvent pas donner ou, et nous sommes nombreux, ne veulent pas donner, arrêtez, de grâce, ça en devient grotesque!

 

Le Tribun en colère

Partager cet article

Repost 0
Le Tribun en Colère - dans télévision
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de le-tribun-en-colere.over-blog.com
  • : Dire tout haut ce que chacun pense en silence! "Qu'est-ce qu'un homme révolté ? Un homme qui dit non" - Albert Camus
  • Contact

Recherche

Liens