Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 19:20

La National Security Agency (NSA). Waouh ça pose n'est-ce pas ? Rien qu'à l'énoncé du nom n'importe quel citoyen, même le plus clean, devrait faire dans son froc et être prêt à tout avouer y compris d'avoir fait crucifier Jésus. Du moins si l'on en croit tout ce que les journaux racontent sur cette discrète agence de renseignements américaine, soeur cadette de la CIA. Cela dit, si cette dernière s'est rendue célèbre par sa dextérité à combattre tout ce qui ne sert pas les intérêts de l'économie américaine, organisant s'il le faut l'assassinat de chefs d'Etat étrangers, des coups d'état, des enlèvements et toute une panoplie de coups tordus divers et variés, la NSA, elle, dispose d'un impressionnant arsenal de technologies pour intercepter l'ensemble des messages écrits et vocaux qui circulent à la surface de la planète. D'où l'inquiétude de ma concierge. Imaginez en effet que la NSA en vienne à lire les vilaines choses qu'elle distille sur sa collègue de l'immeuble d'en face, via Internet! Pour sûr que ce serait catastrophique!

 

Bon, alors tout cela, c'est la "notice", habilement diffusée par la NSA elle-même, mais de façon indirecte, qui le prétend, une notice que beaucoup de médias reproduisent scrupuleusement. Y'a pas plus moutonnier que les médias. Fouttez une vingtaine de journalistes dans un champ et vous avez aussitôt un troupeau bien docile. Et si l'on en croit de récentes informations concernant le programme PRISM, de grandes entreprises américaines du Net "collaboreraient" avec la NSA afin de lui permettre d'intercepter plus facilement des messages émis par les "vilains", c'est-à-dire les terroristes qui, comme chacun de nous le sait - à force de nous le rabâcher, on va finir par y croire, qui sait - nous veulent du mal. Normal puisque ce sont les "vilains" dans l'histoire, les Américains et, accessoirement, nous, les "alliés" de l'Oncle Sam, étant les gentils. Oui, c'est très basique comme mode de pensée, très binaire. Mais n'allez pas demander à ces gestapos modernes que sont la NSA et la CIA de faire dans la subtilité. "Les cons ça ose tout. C'est même à cela qu'on les reconnaît", écrivait le grand Michel Audiard. NSA et CIA en font hélas l'élevage!

 

Donc ce ramassis de tordus et de paranos magouillent avec les géants américains du web, et voilà toute la planète en émoi, l'Union européenne en tête, elle qui est quand même l'archétype de ce que l'on fait de mieux en matière de lâcheté politique. C'est fou comme ce "fantasme de l'écoute" revient de façon cyclique. Il y a une bonne quinzaine d'années, c'était le réseau Echelon qui faisait déjà la "une" des médias. Eh oui, la NSA écoutait, fidèle à son poste, et il suffit de s'y intéresser de plus près pour voir que cette pratique n'est pas nouvelle. Mais au fil des années, avec l'évolution des technologies, son accuité auditive n'a cessé de s'améliorer. Le "petit plus" serait qu'aujourd'hui, elle nous écoute davantage, avec l'aide, semble-t-il des géants américains du web. Cela vous étonne ? Après tout, n'est-ce pas dans la logique des choses ? Sa mission était d'espionner, sa mission reste d'espionner en s'aidant des meilleurs partenaires. Mais parlons-en se disent les médias, ça fait de la "une" à peu de frais et puis, les lecteurs aiment cela, ça pimente le quotidien et leur rappelle les films avec Harrisson Ford. Ah le rêve américain!

 

Mais qu'y a-t-il de nouveau sous le soleil, au point d'en faire les grands titres ? Serait-ce le fait que de grandes entreprises américaines, dont nous utilisons les outils pour échanger et communiquer au quotidien, "collaborent" avec la NSA dans cet exercice d'espionnage à grande échelle que mène celle-ci ? N'est-ce pas dans la tradition américaine ? Beaucoup de réprésentants des médias américains n'ont-ils pas pour habitude de "collaborer" avec leurs propres agences de renseignement, et cela depuis des décennies, histoire d'apporter leur contribution à la défense des intérêts du pays ? En France, cela se pratique également. Demandez à certains "Honorables Correspondants" qui signent régulièrement des articles dans la presse. Ah hypocrisie quand tu nous tiens! Aujourd'hui, la NSA peut donc écouter chaque citoyen de cette planète. Du moins en a-t-elle le potentiel. Dans la pratique, c'est une toute autre histoire, tout cela ressemblant à une interminable partie de poker où le bluff est la seule règle qui vaille. Alors oui, elle écoute, et alors ? Mais au-delà de la NSA, beaucoup d'autres personnes écoutent d'autres personnes. Cela devient presque la règle, à tous les niveaux. N'est-ce pas le jeu du "je te tiens, tu me tiens par la barbichette" ? 

 

La NSA le ferait pour assurer la sécurité du monde libre en chassant de supposés terroristes. Oh que c'est beau! Keith Alexander, le général qui la dirige affirme qu'elle a pu ainsi déjouer plusieurs attentats, dont un qui aurait dû se dérouler dans le métro de New York. Oui, il l'affirme, mais est-il pour autant crédible dans ce monde dont le fontionnement repose de plus en plus sur le mensonge et sa pratique, là encore à tous les niveaux. En leur temps, Allen Dulles, Richard Helms, Richard Bissell, hauts reponsables de la CIA, disaient la vérité, "leur" vérité, qui, par la suite, s'est souvent avérée truffée de mensonges. Dans ces conditions, qui croire ? La NSA qui, soi-disant, écoute le monde entier ? La CIA qui poursuit ses coups tordus ? Les politiques, notamment américains et européens qui jouent leur partition sur le mode "faux cul" ? Dans ce véritable merdier, les citoyens ne savent plus à qui se fier, d'autant plus que les médias, relativement incultes, ne les aident pas vraiment pour faire la part des choses. Car dans cette partie, le bluff est roi! Finalement, David Vincent, l'homme qui les avait vu, par une nuit sans Lune, n'avait-il pas "un peu" raison. Les envahisseurs sont là, et bien là. A la seule différence qu'ils sont humains et cherchent, par tous les moyens, y compris les plus sophistiqués, à nous faire adhérer à "leur" vérité. 

 

Le Tribun en colère

Partager cet article

Repost 0
Le Tribun en Colère - dans International
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de le-tribun-en-colere.over-blog.com
  • : Dire tout haut ce que chacun pense en silence! "Qu'est-ce qu'un homme révolté ? Un homme qui dit non" - Albert Camus
  • Contact

Recherche

Liens