Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 10:27

Selon l'un de ses proches, Jérôme Cahuzac serait "dévasté par le remords". Ah la belle affaire! Allons-nous désormais devoir le plaindre ce nanti qui planque du fric à l'étranger, voire verser une larme à propos de la supposée douleur de ce citoyen dont la vie, hier encore, semblait au-dessus de tout soupçon ? Cardiologue, créateur avec sa femme dermatologue d'une clinique d'implants capillaires, "bon" maire d'une jolie ville de province, qui plus est apprécié de la majorité de ses concitoyens, lobbyiste à succès auprès de grands laboratoires pharmaceutiques, député puis Président de la Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire à l'Assemblée Nationale, enfin ministre délégué au Budget. Mais quel parcours! De ceux qui suscitent le respect, l'admiration mais aussi la jalousie de certains, voire d'inévitables rancoeurs et inimitiés. Cahuzac, c'est donc l'archétype du nanti français, de celui "qui a réussi" a-t-on l'habitude de dire. 

 

Mais c'est quoi "réussir" ? Posséder au moins une Rolex quand on atteint la cinquantaine comme le prétendait un autre nanti snobinard qui a fait fortune dans l'abêtissement des masses en leur vendant du rêve via la pub et la promotion d'hommes politiques "douteux" à l'image de ses messages publicitaires mensongers ? Cahuzac est lui-même un collectionneur de montres de luxe dont 8 d'entre elles lui ont été dérobées lors du cambriolage de son appartement en octobre dernier! Curieux non ? L'immeuble d'un ministre n'est-il pas gardé par la police ? Les voleurs n'ont-ils pris que des montres ? Mais il n'est pas le seul au sein du parti socialiste a avoir ce goût pour l'horlogerie de luxe. N'est-ce pas messieurs Dray et Moscovici ? La liste est longue en effet de ces socialistes passionnés par les montres de luxe, certes, mais avant tout par le luxe. Mais où est passé le socialisme dans tout cela ? Souhaitons que ces nantis collectionneurs ne connaissent pas le même sort que l'un de leurs célèbres prédécesseurs dans le domaine de l'horlogerie, Louis XVI qui lui, il est vrai, ne se contentait pas de collectionner ces objets mais pratiquait l'horlogerie. 

 

Mais au-delà du scandale politique que cela génère soudainement en France, un peu à l'image d'une autre affaire, celle de DSK, autre grand collectionneur de montres de luxe, dont la conduite, pour le moins condamnable, au Sofitel de New York vis-à-vis d'une employée de cet établissement, a permis de mettre à jour ce que beaucoup savaient déjà mais se contentaient de chuchoter dans les dîners entre nantis, entre deux coupes de champagne, l'affaire Cahuzac met en lumière le comportement et les pratiques de beaucoup de ces nantis qui représentent environ 10% de la population française. Ils sont partout, dans la politique, les médias, le conseil, la finance, l'industrie, la culture, la publicité ... Ils disposent de revenus élevés, voire très élevés, et de patrimoines immobiliers conséquents, voire carrément indécents, sans oublier l'off-shore, c'est-à-dire le fric que pas mal d'entre eux planquent subtilement dans des paradis fiscaux, paradis qui, selon Nicolas Sarkozy, n'existent plus depuis qu'il l'a dit. Quel pitoyable clown celui-là!

 

Pour tous ces nantis, de droite comme de gauche, leurs convictions se résumant bien souvent à une étiquette qu'ils se sont donnés pour servir avant tout leurs intérêts, la crise n'existe pas vraiment. Certes ils en parlent, s'en désolent, se lamentent du nombre de chômeurs qui ne cesse d'augmenter mois après mois et s'inquiètent de la multiplication des entreprises qui mettent la clef sous la porte. Ils feignent de comprendre l'angoisse de ceux qui arrivent tout juste à survivre dans cette société du fric qu'ils défendent parce qu'elle sert leurs intérêts. Parmi ceux-ci, les Minc et Attali pour le conseil et la finance, qui savent tout sur tout - n'ont-ils pas annoncé les crises et ne sont-ils pas les seuls à avoir les solutions pour en sortir, du moins s'en persuadent-ils alors que dans les faits, leur bilan n'est pas franchement reluisant - mais aussi les Giesbert et Joffrin pour les médias, qui là encore parlent beaucoup alors que leurs convictions se résument bien souvent aux idées les plus usées qui circulent dans les petits cercles parisiens. Le temps n'est-il pas venu de leur botter le cul à tous ces "faiseurs" ?

 

Or tous ces nantis qui puent le fric - eh oui, le fric a une odeur quand les revenus encaissés deviennent indécents au regard de ceux perçus par l'immense majoritié de la population - ils seraient peut être grand temps qu'ils jouent la carte de la transparence. Comme il serait intéressant en effet de savoir que tel journaliste, patron de la rédaction d'un journal, animateur d'une émission de télévision ou de radio, et qui, par ailleurs, touche des droits d'auteur pour des livres qu'il n'a pas toujours écrit, ou si peu, gagne finalement plusieurs dizaines de milliers d'euros par mois, voire beaucoup plus, ce qui ne l'empêche pas de s'émouvoir dans les médias devant les ravages de la crise. Peut-être irait-on jusqu'à découvrir qu'il possède un compte off-shore tout comme l'ancien trésorier de la campagne de François Hollande. Rassurez-vous, tout cela est parfaitement légal. Il n'empêche que mettre du fric à l'ombre aux îles Caïmans ne semble pas relever d'une démarche très "honnête" vis-à-vis de son pays au moment où l'on prêche pour un redressement national de l'industrie. Qu'en pensez-vous Monsieur Montebourg ? Alors, Jérôme Cahuzac "dévasté par le remords" ? Sincèrement, le Tribun s'en branle! Qu'il assume ce nanti et surtout ... qu'il dégage!

 

Le Tribun en colère

Partager cet article

Repost 0
Le Tribun en Colère - dans société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de le-tribun-en-colere.over-blog.com
  • : Dire tout haut ce que chacun pense en silence! "Qu'est-ce qu'un homme révolté ? Un homme qui dit non" - Albert Camus
  • Contact

Recherche

Liens