Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 19:44

C'est l'histoire d'un grand handballeur de Montpellier dont les revenus s'élèveraient, selon les médias, à quelque 100 000 euros mensuels. Quelle indécence! A l'occasion d'un match opposant son équipe, à savoir la meilleure du championnat de France depuis de longues années, à celle de Cesson Cévigné, d'un niveau bien moins élevé, sa compagne décide de jouer un paquet de fric - la vedette dans toute cette affaire - sur l'équipe la moins bonne. De deux choses l'une, soit la petite amie aime le risque et ne craint pas de perdre une vingtaine de milliers d'euros - toujours selon les médias - puisqu'en l'occurrence Cesson Cévigné n'est pas le favori de la rencontre, loin s'en faut, soit elle dispose d'un "tuyau" de dernière minute, une information qui lui permet de miser sereinement sur l'équipe intrinsèquement la plus faible, sachant qu'elle va toucher le pactole. Racontée comme cela, l'affaire semble entendue, évidemment, et les médias peuvent s'en donner à coeur joie, les mêmes d'ailleurs qui n'ont cessé depuis des années d'encenser à longueur de colonnes le grand handballeur au palmarès impressionnant. 

 

Le problème est que l'on apprend que la petite amie n'est pas la seule à Montpellier à avoir parié sur Cesson. Là, il est vrai que l'affaire commence à sentir franchement mauvais. Plusieurs personnes qui parient des sommes très importantes sur l'équipe qui n'est pas favorite, cela fait penser aussitôt à une escroquerie pure et simple. On évoque évidemment un possible match truqué. Après tout, est-ce si rare que cela dans le monde du "sport-fric" ?  Et là, pour le coup, l'affaire ne se résumerait plus à des joueurs et à certains de leurs proches qui parient sur un match alors que cela leur est interdit, faux pas qui leur vaudrait alors une suspension de quelques matchs, mais prendrait une tournure judiciaire, le trucage d'un match pouvant les conduire à écoper d'une peine de prison et d'une sévère amende. Très habiles, les avocats comprennent aussitôt qu'il faut jouer la carte du "j'ai parié", oui mais "je n'ai pas triché", une stratégie un peu facile pour de soi-disant "ténors du barreau" mais dont les voix, fort heureusement, ne résonnent que dans les prétoires et pas sur la scène de l'Opéra, tant elles sonnent faux pour l'occasion. En effet, cette stratégie du "responsable mais pas coupable", rendue célèbre par un ministre socialiste, sent quelque peu le moisi et a un fort goût de rance. Mais bon, que ne ferait-on pas pour gagner grassement sa vie messieurs les ténors!

 

Connaîtrons-nous un jour la vérité ? Rien n'est moins sûr. Après tout, la stratégie du grand handballeur qui pleure, affirmant qu'il n'a jamais triché et rappelant qu'il a tout donné au handball depuis sa naissance - eh oui, dès le berceau, il pratiquait déjà ce sport - peut être payante et permettre aux ténors du barreau d'en remettre une couche dans le mélodrame. Après tout, les gens oublient vite. Pour s'en convaincre, il suffit d'observer comment les multiples affaires de dopage dans le cyclisme se sont toujours terminées. Qui plus est, le grand handballeur mêlé à cette affaire pas très reluisante est un sportif quasiment "béatifié". Alors, que ne ferait-on pas pour le sauver. D'ailleurs, rien ne prouve que lui et sa petite amie soient coupables de la moindre escroquerie. Et si celle-ci avait tout bonnement parié l'équivalent de plus d'un an et demi de SMIC juste pour ce faire plaisir ? Quand on a un petit ami champion qui "dégouline" de fric, est-ce que cela n'est pas plausible ? Ne voit-on pas quotidiennement dans des casinos, des personnes "pétées de tune", comme disent ceux qui les envient, jouer des sommes bien plus importantes ... et les perdre, sans sourciller ? Finalement, à défaut d'escroquerie, il ne s'agit peut être que d'une indécence, une faute de goût, comme savent si bien les commettre ceux qui puent le fric. Or hélas, la justice ne peut poursuivre une personne ayant commis ce type d'indécence. 

 

Le Tribun en colère

Partager cet article

Repost 0
Le Tribun en Colère - dans sport
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de le-tribun-en-colere.over-blog.com
  • : Dire tout haut ce que chacun pense en silence! "Qu'est-ce qu'un homme révolté ? Un homme qui dit non" - Albert Camus
  • Contact

Recherche

Liens