Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 00:30
Faites un don à l'UMP pour sauver la démocratie! Le message est hallucinant! C'est pourtant celui, concocté par des conseillers en communication de ce parti, suite à la "gifle" méritée donnée par le Conseil Constitutionnel au candidat à l'élection présidentielle Nicolas Sarkozy. Un message répété sans relâche depuis l'annonce du non remboursement de la coquette somme de 11 millions d'euros qu'attendait impatiemment l'UMP. Alors évidemment, c'est la crise, du moins l'affirme-t-on, dans cette pétaudière à laquelle ressemble de plus en plus ce parti. Rendez-vous compte, qui va payer tous ces cadres, et leur privilèges, qui ne servent pas à grand chose ? Et les voitures avec chauffeur ? Et les notes de grands restaurants ? Et les séminaires dans des lieux sympathiques ? Et tout cela pour quoi ? Rien, le néant, l'absence totale d'idées et, surtout, d'originalité, tout comme ceux d'en face, qui gouvernent, ou ceux de la fille de l'Autre, tout aussi stériles! Quelle tristesse!!! Pour l'UMP, l'heure est donc à la production d'une mauvaise comédie, pour ne pas dire un immonde navet, avec dans les rôles-titres, les quelques "pleureuses" présentées succinctement ci-dessous, en s'inspirant modestement d'une des plus belles chansons du Grand Jacques (Brel), "Ces gens-là".
D'abord, d'abord, y'a l'ex-conseiller
Qu'certains surnomment le fêlé
A l'ENA par trois fois recalé
Puis qui n'a jamais supporté
Qu'la présidence d'EDF lui passe sous le nez
Plumitif vraiment pas très doué
Qui n'arrête pas de gueuler, qui n'arrête pas de tousser
Enervé qu'il est, à la radio, à la télé
Et qui pleure sa République soi disant violentée
Faut vous dire Monsieur, que chez ces gens-là, on ne pense qu'à soi Monsieur, on ne pense qu'à soi!
Et puis y'a le grand rouquin
Qui de l'ex-président est le copain
Comme une sorte d'homme de main
Qui n'a pas la gueule d'un saint
Mais plutôt celle d'un fieffé coquin
Qui du matin au soir et du soir au matin
Sur les médias distille savamment son venin
Avec l'espoir que demain
Revienne à l'Elysée son copain
Faut vous dire Monsieur, que chez ces gens-là, on se croit tout permis Monsieur, on se croit tout permis!
Et puis y'a la toute folle
Qu'en finit pas de twitter
Celle qu'on n'ose pas montrer
Vu qu'elle n'est pas très éduquée
D'ici qu'elle mette ses doigts dans son nez
Pour son Nicolas elle se ferait tuer
Ministre de quelque chose, elle l'a été
A n'en pas douter d'un ministère frelaté
En l'absence de crédibilité
Faut vous dire Monsieur, que chez ces gens-là on est prêt à tout pour réussir Monsieur, on est prêt à tout pour réussir!
Vient encore le deschiens
Celui de Nice qui ne compte pour presque rien,
En bon bourgeois, il croit faire partie des gens biens
L'a pourtant pas l'intelligence d'un académicien
Pas même un soupçon, non, rien.
Un seul absent, le grand Guéant
Parce que dans une affaire de tableaux le concernant
Ses déclarations et son comportement ont été affligeants
Au point qu'il en est devenu presque gênant
Faut vous dire Monsieur, que chez ces gens-là, l'amitié n'existe pas Monsieur, l'amitié n'existe pas!

Le Tribun en colère

Partager cet article

Repost 0
Le Tribun en Colère
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de le-tribun-en-colere.over-blog.com
  • : Dire tout haut ce que chacun pense en silence! "Qu'est-ce qu'un homme révolté ? Un homme qui dit non" - Albert Camus
  • Contact

Recherche

Liens